Le cinéma en général me laisse passablement indifférent, jusqu’à Godard qui a essayé de casser la fo Boulez Pierre

Le cinéma en général me laisse passablement indifférent, jusqu’à Godard qui a essayé de casser la forme du film pour le recomposer de façon différente : l’histoire elle-même est tissée de toutes ces citations que j’appelle « de cabinet de dentiste », et lorsqu’on entend s’exclamer « Quel merveilleux intellectuel ! », je trouve ça au contraire assez pénible… C’est peut-être une opinion un peu tranchée, mais enfin elle est très profondément ancrée en moi.
Entretien de Pierre Boulez avec François Nicolas – École normale supérieure, 4 mars 2005
Citations de Pierre Boulez
Pierre Boulez

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.