Le bourrage de crâne est un mot vide de sens. Le véritable bourrage de crâne, on se le fait à soi-mê Proust Marcel

Ajouter un commentaire

Le bourrage de crâne est un mot vide de sens. Le véritable bourrage de crâne, on se le fait à soi-même par l’ espérance, qui est une forme de l’ instinct de conservation.
A la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé (1927)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Laisser une réponse