La sympathie que j’éprouve pour des gens qui me veulent du mal, et un mal impitoyable, est sans dout Montherlant Henry de

La sympathie que j’éprouve pour des gens qui me veulent du mal, et un mal impitoyable, est sans doute un des sentiments les plus étranges qu’un homme puisse trouver en soi.
Carnets (1957)
Citations de Henry de Montherlant
Henry de Montherlant

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.