La seule crainte, si l’on est en bonne santé, est celle de la faiblesse intellectuelle. Or je me sen Halimi Gisèle

La seule crainte, si l’on est en bonne santé, est celle de la faiblesse intellectuelle. Or je me sens en pleine capacité. Plus riche même, de l’expérience. Bien sûr, il y a certaines limites. Autrefois, pour un procès d’assises, comme celui de Bobigny, je pouvais travailler une nuit entière sur un dossier, me doucher, prendre un café et aller plaider. Aujourd’hui, je ne pourrais pas aller au-delà d’une heure du matin. Mais c’est assez minime. Ce n’est pas si désagréable de vieillir si l’on ne coupe pas la vie en étapes, si on ne se dit pas : « Maintenant c’est fini, je suis entrée dans la vieillesse ».
Entretien au Monde, par Josyane Savigneau le 11 mars 2011
Citations de Gisèle Halimi
Gisèle Halimi

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La seule crainte, si l’on est en bonne santé, est celle de la faiblesse intellectuelle. Or je me sen Halimi Gisèle

La seule crainte, si l’on est en bonne santé, est celle de la faiblesse intellectuelle. Or je me sens en pleine capacité. Plus riche même, de l’expérience.
Entretien au Monde, par Josyane Savigneau le 11 mars 2011
Citations de Gisèle Halimi
Gisèle Halimi

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.