La première vertu de l’homme raisonnable – Est de mettre à sa langue un frein judicieux. – Il Caton Denys

Ajouter un commentaire

La première vertu de l’ homme raisonnable
Est de mettre à sa langue un frein judicieux.
Il n’ est rien de plus estimable:
L’ homme qui sait se taire est presque égal aux Dieux.
Distiques de Caton, Livre premier, III
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse