La mort est un malheur prévu, les peines de la vie sont infinies. L’infini n’est-il pas le secret de Balzac Honoré de

Ajouter un commentaire

La mort est un malheur prévu, les peines de la vie sont infinies. L’ infini n’ est-il pas le secret des grandes mélancolies?
Le Médecin de campagne (1833)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Laisser une réponse