La morale est la faiblesse de la cervelle. Acquise sans aucune reflexion, elle s’imprime en nous à n Rimbaud Arthur

La morale est la faiblesse de la cervelle. Acquise sans aucune reflexion, elle s’imprime en nous à nos dépens. Elle est un danger si elle n’est attuénuée par la pensée raisonnable.
Une saison en enfer (1873), Délires II
Citations de Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.