La méprise numéro un des assoifés de pouvoir : croire que le pouvoir mène à la puissance, alors qu’ Cespedes Vincent

La méprise numéro un des assoifés de pouvoir : croire que le pouvoir mène à la puissance, alors qu’il les en éloigne un peu plus à chaque fois qu’il enfle et s’impose en tant qu’autorité.
L’Homme expliqué aux femmes (2010)
Citations de Vincent Cespedes
Vincent Cespedes