La guerre n’est plus, pour le monde occidental, un danger intermittent, qui menace et épouvante du d Ferrero Guglielmo

Ajouter un commentaire

La guerre n’ est plus, pour le monde occidental, un danger intermittent, qui menace et épouvante du dehors ; c’ est une obsession, qui effraye du dedans et se nourrit d’ elle-même, comme toutes les idées fixes.
La fin des aventures – Guerre et paix (1931)
Citations de Guglielmo Ferrero
Guglielmo Ferrero

Laisser une réponse