Dans les civilisations quantitatives, les richesses sont déjà mobiles par elles-mêmes, mais inviolab Ferrero Guglielmo

Ajouter un commentaire

Dans les civilisations quantitatives, les richesses sont déjà mobiles par elles-mêmes, mais inviolables. Elles perdent leur mobilité et leur valeur, elles meurent si on veut les faire changer de propriétaire par la force.
Discours aux sourds (1924), III
Citations de Guglielmo Ferrero
Guglielmo Ferrero

Laisser une réponse