L’odeur de l’être qu’on aime se sent sous tous les parfums et je sais, moi, qu’Oreste n’a pas pu oub Anouilh Jean

L’odeur de l’être qu’on aime se sent sous tous les parfums et je sais, moi, qu’Oreste n’a pas pu oublier celle de sa mère… Il n’est pas de fils qui l’oublient et qui, vieux, n’en rêvent encore, dans leurs peines…
Pièces secrètes (1977)
Citations de Jean Anouilh
Jean Anouilh

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.