L’idée qu’on s’est faite longtemps d’une personne bouche les yeux et les oreilles. Proust Marcel

L’idée qu’on s’est faite longtemps d’une personne bouche les yeux et les oreilles.
A la recherche du temps perdu, A l’ombre des jeunes filles en fleurs (1919)
Citations de Marcel Proust
Marcel Proust

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.