L’Histoire est un balancier dont l’équilibre s’acquiert par l’alternance des extrêmes. Ainsi, un Occ Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain

1 Commentaire

L’ Histoire est un balancier dont l’ équilibre s’ acquiert par l’ alternance des extrêmes. Ainsi, un Occident trop tolérant et conciliant verra bientôt la minijupe remplacée par le tchador.
Le Bûcher des Illusions, Impertinences (2004)
Citations de Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes
Bernard Willems-Diriken, dit Romain Guilleaumes

Une réponse à “L’Histoire est un balancier dont l’équilibre s’acquiert par l’alternance des extrêmes. Ainsi, un Occ Guilleaumes Bernard Willems-Diriken, dit Romain”

  1. dicocitations

    je me suis rendu compte que dans tout récit ( qu'il s'agisse d'un conte de fées, d'une rumeur, ou même d'une histoire comme celle-ci, racontée à des pom-pom girls autour d'un feu de camp au cœur de la forêt ), à l'approche du dénouement, le personnage principal évolue.
    Qu'une histoire était à la fois linéaire et circulaire.
    Qu'une vie n'était ni plus ni moins qu'une histoire.

    Rêves de garçons, Laura Kasischke

    Répondre

Laisser une réponse