Jusque-là, il avait toujours cru que c’était le monde en général qui le contraignait à se recroquevi Süskind Patrick

Ajouter un commentaire

Jusque-là, il avait toujours cru que c’était le monde en général qui le contraignait à se recroqueviller. Mais ce n’était pas le monde, c’étaient les hommes. Avec le monde, apparemment, le monde déserté par les hommes, on pouvait vivre.
Le Parfum, histoire d’un meurtrier (1985)
Citations de Patrick Süskind
Patrick Süskind

Laisser une réponse