Je voudrais tant dire que j’aimais mon père au point de ne pas pouvoir vivre sans lui, mais un tel a Barry Sebastian

Je voudrais tant dire que j’aimais mon père au point de ne pas pouvoir vivre sans lui, mais un tel aveu se révélerait faux dans la durée. Ceux que nous aimons, ces êtres indispensables, nous sont enlevés. Ces disparitions sont comme un gigantesque morceau de plomb déposé sur l’âme, et cette âme autrefois si légère devient un fardeau secret et dévastateur dans notre coeur.
Le testament caché (2009)
Citations de Sebastian Barry
Sebastian Barry

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.