Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J’ai chaud extrême en endurant froidure :
La Labé Louise

Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J’ai chaud extrême en endurant froidure :
La vie m’est et trop molle et trop dure.
J’ai grands ennuis entremêlés de joie.
Sonnets
Citations de Louise Labé
Louise Labé

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.