Je ne vois pas l’intérêt de discuter d’affaires de coeur avec toi. C’est comme parler de Mozart à un Coben Harlan

Ajouter un commentaire

Je ne vois pas l’intérêt de discuter d’affaires de coeur avec toi. C’est comme parler de Mozart à un sourd.
Promets-moi (2006)
Citations de Harlan Coben
Harlan Coben

Laisser une réponse