Je n’oublie pas le bruit que tu faisais en ouvrant le rideau de la chambre après la sieste. Je l’ai Fournier Jean-Louis

Je n’oublie pas le bruit que tu faisais en ouvrant le rideau de la chambre après la sieste. Je l’ai ouvert ce matin, il a fait du bruit mais pas le même qu’avant. Je ne vais plus l’ouvrir je vais rester dans l’ombre.
Veuf (2011)
Citations de Jean-Louis Fournier
Jean-Louis Fournier

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.