Je me demande jusqu’à quel point une maladie peut s’acharner sur un être. Je me demande pourquoi c’e Griessinger Marie

Je me demande jusqu’à quel point une maladie peut s’acharner sur un être. Je me demande pourquoi c’est mon père qui subit ça. Je ne sais plus quoi faire. Je ne fais plus rien pour lui. Je ne peux plus rien faire. J’essaie de vivre normalement. Je me dis que c’est la seule façon de survivre. J’oublie. Je me souviens. J’ai la tristesse cachée derrière la joie.
On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait en s’en allant (2015)
Citations de Marie Griessinger
Marie Griessinger

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.