J’errais solitaire comme un nuage
Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,
Quand Wordsworth William

J’errais solitaire comme un nuage

Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,

Quand tout-à-coup je vis une nuée,

Une foule de jonquilles dorées ;

À côté du lac, sous les branches,

Battant des ailes et dansant dans la brise.

Drues comme les étoiles qui brillent

Et scintillent sur la Voie lactée,

Elles s’étendaient en une ligne sans fin

Le long du rivage d’une baie :

J’en vis dix mille d’un coup d’oeil,

Agitant la tête en une danse enjouée.
Les Ballades lyriques (1798)
Citations de William Wordsworth
William Wordsworth

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

J’errais solitaire comme un nuage
Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,
Quand Wordsworth William

J’errais solitaire comme un nuage

Qui flotte au-dessus des vallées et des monts,

Quand tout-à-coup je vis une nuée,

Une foule de jonquilles dorées ;

À côté du lac, sous les branches,

Battant des ailes et dansant dans la brise.
Les Ballades lyriques (1798)
Citations de William Wordsworth
William Wordsworth

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.