J’écris pour échapper au sentiment de ne pouvoir atteindre un lieu où l’on aspire, comme dans les rê Pamuk Orhan

J’écris pour échapper au sentiment de ne pouvoir atteindre un lieu où l’on aspire, comme dans les rêves.
Discours de réception du prix Nobel de littérature, à Stockholm, 7 décembre 2006.
Citations de Orhan Pamuk
Orhan Pamuk

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.