Il y a six grandes glaces dans ma chambre à coucher… Quand je parlais, je m’arrangeais pour qu’il Sartre Jean-Paul

Il y a six grandes glaces dans ma chambre à coucher… Quand je parlais, je m’arrangeais pour qu’il y en ait une où je puisse me regarder. Je parlais, je me voyais parler. Je me voyais comme les gens me voient; ça me tenait éveillée.
Huis Clos (1944), V, Estelle
Citations de Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.