Il vaut mieux courir le risque de faire une guerre malheureuse que de donner de l’argent pour avoir Montesquieu Charles de Secondat, baron de

Ajouter un commentaire

Il vaut mieux courir le risque de faire une guerre malheureuse que de donner de l’ argent pour avoir la paix; car on respecte toujours un prince lorsqu’ on sait qu’ on ne le vaincra qu’ après une longue résistance.
Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence (1734), XVIII
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

Laisser une réponse