Il était pour une bonne république qui aurait les principes du Christ, le premier des républicains. Vallès Jules

Il était pour une bonne république qui aurait les principes du Christ, le premier des républicains. D’un autre côté, toutes les convictions étaient respectables et devaient être respectées, et il comprenait que les légitimistes parlassent pour le Roy et les bonapartistes pour le neveu du Petit Caporal. Aristide ne voulait être mal avec personne : il voulait être reçu à l’École normale.
André Gerdit
Citations de Jules Vallès
Jules Vallès

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.