Il soupçonnait que ce n’était pas lui qui suivait le parfum, mais que c’était le parfum qui l’avait Süskind Patrick

Ajouter un commentaire

Il soupçonnait que ce n’était pas lui qui suivait le parfum, mais que c’était le parfum qui l’avait fait captif et l’attirait à présent vers lui, irrésistiblement.
Le Parfum, histoire d’un meurtrier (1985)
Citations de Patrick Süskind
Patrick Süskind

Laisser une réponse