Il ne faut pas beaucoup de bonne volonté (et vous avez une bonne volonté étonnante, ajouta-t-elle en Zweig Stefan

Ajouter un commentaire

Il ne faut pas beaucoup de bonne volonté (et vous avez une bonne volonté étonnante, ajouta-t-elle en souriant légèrement) pour découvrir dans chaque crime une passion et, grâce à cette passion, une excuse.
Vingt-quatre Heures de la vie d’une femme (1929)
Citations de Stefan Zweig
Stefan Zweig

Laisser une réponse