Il demeura immobile. Il était habitué à entendre les ordres comme autant de paroles particulières, n Tynianov Iouri Nikolaïevitch

Il demeura immobile. Il était habitué à entendre les ordres comme autant de paroles particulières, n’ayant rien de commun avec la parole humaine. Ils n’avaient ni sens ni signification, mais une vie et un pouvoir qui leur étaient propres.
Le Lieutenant Kijé (1966)
Citations de Iouri Nikolaïevitch Tynianov
Iouri Nikolaïevitch Tynianov

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.