La dernière nuit, y a qu’à moi qu’il est venu dire adieu : On ne se reverra plus jamais, qu’il m’ Tynianov Iouri Nikolaïevitch

Ajouter un commentaire

La dernière nuit, y a qu’à moi qu’il est venu dire adieu : On ne se reverra plus jamais, qu’il m’a dit. Je ne lui en ai pas fait reproche. Quand un homme va au-devant de la mort, on n’a pas le droit de l’arrêter.
La Mort du Vazir-Moukhtar (1969)
Citations de Iouri Nikolaïevitch Tynianov
Iouri Nikolaïevitch Tynianov

Laisser une réponse