Enfin votre amitié, vos soins, votre vaillance, – A mes vastes desseins ont rendu l’espérance; – Voltaire François Marie Arrouet, dit

Enfin votre amitié, vos soins, votre vaillance,
A mes vastes desseins ont rendu l’espérance;
Et j’ai cru satisfaire, en cet affreux séjour,
Deux vertus de mon coeur, la vengeance et l’amour.
Alzire, ou Les américains (1736), II, 1, Zamore
Citations de Voltaire
Voltaire