Dès que j’avais un emploi, je le jouais plus que je ne l’exerçais. Je ne pouvais jamais m’y donner v Nizon Paul

Dès que j’avais un emploi, je le jouais plus que je ne l’exerçais. Je ne pouvais jamais m’y donner vraiment, j’avais d’emblée l’impression d’être dans des vêtements d’emprunt et de circuler avec de faux papiers. (…) Comme si non seulement je n’avais aucun droit au travail, aucune légitimité, mais aussi aucun droit à l’existence. Et bien vite je partais. Un seul objectif, retrouver la rue et plonger. Il n’y a que dans la rue que je me sentais bien, en transit, enfoncé dans le quotidien des autres.
Chien (1988)
Citations de Paul Nizon
Paul Nizon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.