Contre la pauvreté le plus sûr des remèdes – Est d’user sobrement du bien qu’on t’a laissé. – Caton Denys

Ajouter un commentaire

Contre la pauvreté le plus sûr des remèdes
Est d’ user sobrement du bien qu’ on t’ a laissé.
Pour garder ce que tu possèdes,
Pense à tous les besoins dont l’ homme est menacé.
Distiques de Caton, Livre premier, XXIV
Citations de Denys Caton
Denys Caton

Laisser une réponse