Considérer l’amoureuse comme un mets des dieux, un gâteau. Manger le gâteau, s’en régaler, encore et Queffélec Yann

Ajouter un commentaire

Considérer l’ amoureuse comme un mets des dieux, un gâteau. Manger le gâteau, s’ en régaler, encore et toujours, ne plus en pouvoir. Se guérir du gâteau par l’ écoeurement sensuel.
L’Amour est fou (2007)
Citations de Yann Queffélec
Yann Queffélec

Laisser une réponse