Comme à l’homme est propre le rêve
Il sait mourir pour que s’achève
Son rêve à lui par Aragon Louis

Comme à l’homme est propre le rêve

Il sait mourir pour que s’achève

Son rêve à lui par d’autres mains

Son cantique sur d’autres lèvres

Sa course sur d’autres chemins

Dans d’autres bras son amour même

Que d’autres cueillent ce qu’il sème

Seul il vit pour le lendemain.
Le Fou d’Elsa (1963)
Citations de Louis Aragon
Louis Aragon