Ceux qui ont voyagé dans les steppes du Tartare, disent : « Revenir aux terres cultivées, à la compl Thoreau Henry David

Ceux qui ont voyagé dans les steppes du Tartare, disent : « Revenir aux terres cultivées, à la complexité et l’agitation de la civilisation nous oppressait et nous suffoquait, l’air semblait nous manquer, et nous nous sentions à tout moment sur le point de mourir d’asphyxie. » Quand je veux me recréer, je cherche le bois le plus sombre, le plus épais et le plus interminable, et, pour les citadins, le plus lugubre marécage. J’entre dans un marais comme en un lieu sacré – un sanctum sanctorum- Il y a la force, la moelle de la Nature.
De la marche (1862)
Citations de Henry David Thoreau
Henry David Thoreau