Cette langueur vide et prostrée où rien ne nous arrête sinon le spectacle de l’univers qui se carie Cioran Emil Michel

Cette langueur vide et prostrée où rien ne nous arrête sinon le spectacle de l’univers qui se carie sous nos regards.
Précis de décomposition (1949)
Citations de Emil Cioran
Emil Cioran