C’est un tort de s’absorber dans la loi divine au point de ne plus s’apercevoir de la loi humaine. L Hugo Victor

Ajouter un commentaire

C’ est un tort de s’ absorber dans la loi divine au point de ne plus s’ apercevoir de la loi humaine. La mort n’ appartient qu’ à Dieu. De quel droit les hommes touchent-ils à cette chose inconnue ?
Les Misérables (1862)
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse