Aristide avait la chance d’être bûcheur et point misérable. Il était libre le matin et satellite le Vallès Jules

Aristide avait la chance d’être bûcheur et point misérable. Il était libre le matin et satellite le soir, il n’était malheureusement le satellite que des jeunes parce qu’il était mal à l’aise dans le monde. Le protecteur de son père lui avait entrebâillé dix portes de salons universitaires, mais il n’y avait jamais frappé que deux fois, s’étant trouvé gauche dès la première présentation, ne sachant comment entrer, ne sachant comment sortir… C’était un simple.
André Gerdit
Citations de Jules Vallès
Jules Vallès

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.