Aimer, c’est subjectivement l’abolition du monde au profit de quelqu’un. Jouhandeau Marcel

Ajouter un commentaire

Aimer, c’ est subjectivement l’ abolition du monde au profit de quelqu’ un.
Journaliers XXI, 1966-1967, Orfèvre et sorcier
Citations de Marcel Jouhandeau
Marcel Jouhandeau

Laisser une réponse