C’est parce qu’on imagine simultanément tous les pas qu’on devra faire qu’on se décourage, alors qu’ Jouhandeau Marcel

C’est parce qu’on imagine simultanément tous les pas qu’on devra faire qu’on se décourage, alors qu’il s’agit de les aligner un à un.
De la grandeur
Citations de Marcel Jouhandeau
Marcel Jouhandeau