Ah, si l’on pouvait décanter une femme, – au lieu d’avoir, dès qu’on l’agite, ce goût de lie et de b Toulet Paul-Jean

Ah, si l’on pouvait décanter une femme, – au lieu d’avoir, dès qu’on l’agite, ce goût de lie et de bouchon. Un grand Bordeaux se doit mettre en carafe.

Le carnet de monsieur du Paur, homme public
Citations de Paul-Jean Toulet
Paul-Jean Toulet

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.