Vous m’étiez un trésor plus cher que la vie
Mais puisque votre amour ne se peut acquérir
C Malherbe François de

Ajouter un commentaire

Vous m’ étiez un trésor plus cher que la vie
Mais puisque votre amour ne se peut acquérir
Comme j’ en perds l’ espoir, j’ en veux perdre l’ envie.
Sonnet, à la vicomtesse d’Auchy, 1608
Citations de François de Malherbe
François de Malherbe

Laisser une réponse