Vois, le soleil couchant fait les ombres plus longues,
Les taureaux sous le joug ramènent les c Virgile

Vois, le soleil couchant fait les ombres plus longues,
Les taureaux sous le joug ramènent les charrues.
Mais moi, l’amour me brûle, et comment l’apaiser ?
Les Bucoliques, II, 66
Citations de Virgile
Virgile

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.