Une semaine après l’autre, la curiosité tomba en même temps que les feuilles jaunies par l’automne, Kadaré Ismaïl

Une semaine après l’autre, la curiosité tomba en même temps que les feuilles jaunies par l’automne, comme si elle les accompagnait dans leur décomposition.
Froides fleurs d’avril (2000)
Citations de Ismaïl Kadaré
Ismaïl Kadaré

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.