Une censure, fût-elle excellente, manque son but si elle est trop rude. En voulant corriger l’auteur Chateaubriand François-René de

Une censure, fût-elle excellente, manque son but si elle est trop rude. En voulant corriger l’auteur, elle le révolte, et par cela même elle le confirme dans ses défauts ou le décourage, véritable malheur, si l’auteur a du talent. ll semble donc que l’on doit applaudir avec franchise à ce qu’il y a de bon dans un écrivain, et reprendre ce qu’il y a de mal avec ménagement et politesse.
Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
Citations de François-René de Chateaubriand
François-René de Chateaubriand

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.