Un mari est toujours plus ou moins ridicule. Se croire propriétaire d’une femme est puéril. Une femm Dard Frédéric

Un mari est toujours plus ou moins ridicule. Se croire propriétaire d’une femme est puéril. Une femme n’appartient à personne. C’est une chose exposée aux convoitises. La femme la plus sérieuse se répand dans les yeux qui la sollicitent.
Saint-Gengoul (1945)
Citations de Frédéric Dard
Frédéric Dard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.