Un fumet barbare s’exhalait de la scène. Et, beauté profonde, son caractère lui venait, non pas du d Barrès Maurice

Ajouter un commentaire

Un fumet barbare s’ exhalait de la scène. Et, beauté profonde, son caractère lui venait, non pas du décor, mais des âmes.
La Colline inspirée (1913)
Citations de Maurice Barrès
Maurice Barrès

Laisser une réponse