Tu as cinquante ans Toi, Gladys, qui hier encore
Tu as cinquante ans, cinquante ans, et jamais Némirovsky Irène

Ajouter un commentaire

Tu as cinquante ans Toi, Gladys, qui hier encore
Tu as cinquante ans, cinquante ans, et jamais tu ne retrouveras ta jeunesse.
Jézabel (1936)
Citations de Irène Némirovsky
Irène Némirovsky

Laisser une réponse