Toute belle Dame s’étant une fois essayée au jeu d’amour, ne le désapprend jamais, et la continuatio Brantôme Pierre de Bourdeille, seigneur de

Ajouter un commentaire

Toute belle Dame s’ étant une fois essayée au jeu d’ amour, ne le désapprend jamais, et la continuation lui en est toujours très douce et agréable, ni plus ni moins, que quand l’ on a accoutumé une bonne viande, l’ on se fâche fort de la quitter.
Les vies des dames galantes
Citations de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme
Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme

Laisser une réponse