Tout est en règle explique M. Kim avec satisfaction. Comment pourrait-il en être autrement dans ce Coatalem Jean-Luc

Tout est en règle explique M. Kim avec satisfaction.
Comment pourrait-il en être autrement dans ce périple prévu à l’avance, checké chaque matin, cadenassé heure par heure, où nous savons où nous serons ce soir, demain et après-demain à la minute près ? Jamais nous ne serons en promenade, pris par l’aventure, la fantaisie de la découverte, jamais nous ne goûterons au sucré-salé des imprévus et des hasards. Impossible de s’arrêter là, de faire un tour ici, sous les érables, vers ces grottes aux peintures rupestres, d’aller humer ce rivage où cogne la mer de l’Est et ses rouleaux d’écume (trois rangées de barbelés nous en empêchent), non, nous roulons sur des rails invisibles, guidés par des murs transparents, menottés à nos hôtes-geôliers. Même civile, notre estafette est un fourgon policier qui nous transfère de cellule-hôtel en ressort de détention. Pas envisageable de sympathiser avec les matons. Et je dois avoir, en plus de mon nom étranger, un numéro de matricule sur le dos, du genre : I-739. I comme intrus sur le territoire.
Nouilles froides à Pyongyang (2013)
Citations de Jean-Luc Coatalem
Jean-Luc Coatalem