Tel fut l’un des effets de ma seconde naissance : les hommes ne m’apparaissent plus que comme les s Abellio Georges Soulès, dit Raymond

Tel fut l’un des effets de ma seconde naissance : les hommes ne m’apparaissent plus que comme les serviteurs inutiles d’une histoire écrite de toute éternité et qu’ils vivent sans la comprendre.
Ma dernière mémoire, II. Les militants 1927-1939 (1975)
Citations de Georges Soulès, dit Raymond Abellio
Georges Soulès, dit Raymond Abellio